Björk nous ouvre littéralement son coeur, c'est fascinant. Et effrayant.

Björk vient de dévoiler son tout nouveau clip "Lionsong", un clip étrange où il est question de cœur ouvert et de créatures extraterrestre. Du grand Björk.

Étrange et fascinante. Deux termes qui qualifient à la perfection Björk. L’artiste islandaise a sorti, il y a quelques mois et malgré elle, Vulnicura. Avec deux mois d’avance, la faute à un leak malheureux. Mais, rien n’empêche la machine promotionnelle de se lancer et qui dit promo dit clip-vidéo. Elle vient, justement, de dévoiler celui de “Lionsong”. Comme pour l’ensemble des chansons du huitième album, Björk nous livre une intime introspection, une plongée dans l’intimité d’une rupture amoureuse douloureuse.

Vulnicura revient sur la séparation de Björk avec son compagnon de quinze ans. Le père de son enfant, l’artiste contemporain Matthew Barney. Dans cet album, comme dans ce clip, l’Islandaise nous ouvre son cœur. Littéralement. On y voit les battements d’un cœur et une Björk en combinaison de latex, représentée comme une créature extraterrestre blessée et meurtrie. Fascinant et effrayant. Une nouvelle fois, l’Islandaise a fait appel au duo de photographes Inez & Vinoodh, des collaborateurs de longues dates, puisque cela fait plus de quinze ans qu’ils travaillent ensemble.

Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site