Je suis Wilson : un très beau court-métrage qui parlera à celles et ceux qui ne savent pas prendre de décision !

Wilson prend ses décisions avec une facilité déconcertante. Enfin, ça, c'est dans la théorie. Car dans la pratique, les choses sont un petit peu plus compliquées...

Yaourt à la fraise ou à la cerise ? Cette petite robe noire ou cette petite robe bleu ? Ce CDI confortable ou ce CDD plus intéressant ? En matière de capacité à prendre des décisions, nous sommes clairement tous inégaux. Alors que certains auront tendance à choisir tout et n’importe quoi avec une facilité déconcertante, d’autres prendront systématiquement un délai de réflexion pour chacune de leur décision. D’autres encore sont, quant à eux, à ranger dans la catégorie de ceux qui ne savent tout bonnement pas choisir ! Ceux-là utilisent alors des méthodes farfelues et plus ou moins fiables pour se décider.

C’est de ce sujet que traite le court-métrage Je suis Wilson, du réalisateur Thomas Scohy, en compétition du Nikon Film Festival. Ce très esthétique court-métrage est truffé de jolies références à l’univers de Wes Anderson, dont Thomas Scohy avoue être fan. Chez LFA, vous l’aurez sûrement déjà compris, nous sommes des inconditionnelles du réalisateur américain. Nous ne pouvions donc qu’adorer Je suis Wilson ainsi que ses nombreuses dédicaces à La Vie Aquatique, The Grand Budapest Hotel, Fantastic Mr Fox, A bord du Darjeeling Limited…

Si comme nous, vous avez un coup de coeur pour ce très joli court-métrage, n’hésitez pas à le soutenir sur la page du Nikon Film Festival ! Et si vous souhaitez savoir à quoi ressemble le cinéma de Wes Anderson, découvrez notre vidéo : Comprendre l’univers de Wes Anderson en 1 minute !

Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site