La magie de Paris capturée dans un court-métrage poétique

Paris est une ville spéciale qui ne se dévoile pas à tous de la même manière. Pour le réalisateur Alex Soloviev, ce qui se dégage de cette ville, c'est sa poésie, et c'est ce qu'il a voulu capturer dans un court-métrage de deux minutes. Une vidéo pleine d'émotion.

Paris, on aime ou on déteste. Alex Soloviev se place dans la première catégorie. Le réalisateur a voulu capturer dans un court-métrage toute la poésie qui se dégage de cette ville particulière qui suscite diverses émotions à ses habitants et visiteurs. Pour Alex Soloviev, la beauté de la ville lumière réside dans les instants de vie qui semblent anodins, dans les petites ruelles cachés, où les grandes artères bondées, dans les cafés pittoresques et les discothèques hype. Le réalisateur montre son Paris à lui. Et on ne peut pas s’empêcher de se répéter que “mince, Paris, c’est quand même bien joli”.

Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site