Mike Nichols, l'homme qui aimait les femmes. Toutes les femmes.

Mike Nichols, le réalisateur du film "Le lauréat" avec Dustin Hoffman, est mort d'une défaillance cardiaque , mercredi 20 novembre 2014, à l'âge de 83 ans. Retour sur les femmes qui ont marqué sa filmographie riche et éclectique.

Un visionnaire, un comédien, un metteur en scène génial, un réalisateur avec un goût prononcé pour le politiquement incorrect. Mike Nichols était l’un des cinéastes les plus inspirants d’Hollywood, et qui a toujours su mettre en avant des femmes de caractère dans ses films : de Natalie Portman à Candice Bergen en passant par Elizabeth Taylor et Ann-Margret.

En 1966, il réalise son premier film : “Qui a peur de Virginia Woolf?” avec dans le rôle de la femme sulfureuse et diabolique : Elizabeth Taylor. Sa performance est telle qu’elle obtiendra l’Oscar de la Meilleure actrice. L’année suivante, Anne Bancroft joue la vénéneuse Mrs Robinson dont s’éprend le jeune Dustin Hoffman dans “Le lauréat”. Nouveau chef d’oeuvre.

Dans la chronique sexuelle “Ce plaisir qu’on dit charnel”, le réalisateur flirte avec les tabous. On suit la vie amoureuse et sexuelle de Jack Nicholson et Art Garfunkel et les deux garçons racontent leur façon de voir les femmes, leurs fantasmes et les chemins différents que chacun emprunte. Dérangeant, le film se veut toutefois une satire douce-amère de la virilité et de la manière d’aborder le sexe chez les hommes. Une femme se démarquera : Ann-Margret, nominée, aux Oscars dans la catégorie “Meilleure actrice dans un second rôle”, sans oublier la douce Candice Bergen que se dispute les deux amis.

Mike Nichols est mort le 20 novembre 2014 à l’âge de 83 ans.

Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site