Quand le racisme sert de toile de fond à l'horreur dans Get Out

Les films d'horreur sont parfois plus que ce qu'ils semblent être. Derrière le divertissement peut se cacher une critique de la société actuelle. C'est le cas de Get Out, qui utilise le racisme comme un effet pour induire l'horreur. Les premières images sont terrifiantes, on a hâte de voir ce que ça va donner !

Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site