Xavier Dolan, ça se prononce Doliprane et ça fait encore plus de bien !

En 2014, les cinéphiles n'avaient qu'un nom en tête : Xavier Dolan. Si vous n'êtes pas (encore) très familiers de l'univers de ce petit prodige québécois de 25 ans, Arte vous explique pourquoi il faut vite découvrir son univers !

A moins de vivre dans une ferme au fin fond du Wisconsin (ou de la Creuse), sans télé, internet ou radio, vous n’avez pas pu passer à côté de Xavier Dolan. Le petit prodige du cinéma québécois a fait sensation lors du dernier festival de Cannes et cette année, ce bourreau de travail, amoureux passionné de cinéma, nous a offert non pas un, mais deux (excellents) films : Tom à la ferme et Mommy.

Si vous ne connaissez pas encore le travail du jeune homme âgé tout juste de 25 ans, cette jolie vidéo réalisée par Arte vous permettra de faire une petite séance de rattrapage. On y apprend notamment les éléments clés qui composent le travail de Xavier Dolan, sa façon de filmer, ses élégantes mises en scène et ses dialogues d’une justesse renversante. Mais l’essence des films de Dolan repose également dans la musique. Qu’est-ce qu’on y entend ? Du classique (Beethoven, Eric Satie), des vieux tubes des années 80 (“Bang Bang” façon Dalida), des titres indés (“Keeps The Street Empy For me” de Fever Ray) et puis Céline Dion. Remise à niveau en musique !

Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site