L’orgasme féminin en 10 chiffres insolites !

Parlons peu, parlons bien ! L’orgasme féminin fait couler beaucoup d’encre, mais finalement, qu’en sait-on réellement ? Ici, on t’explique tout plein de choses bonnes à savoir sur l’orgasme féminin grâce à dix chiffres plus ou moins sérieux... ENJOY !

72

C’est le pourcentage* de Françaises sexuellement actives qui parviennent à l’orgasme grâce à la position du missionnaire ! Vient ensuite l’Andromaque (58%), le Gaufrier (57%), la levrette (53%) et la pieuvre (52%).


50

C’est le nombre d’orgasmes que l’américaine Amanda Gryce affirme pouvoir connaître par jour. La raison : le Syndrome d’excitation génitale dont elle est atteinte. La jeune femme expliquait l’an dernier à la chaîne Barcroft TV que ce trouble provoquait chez elle des orgasmes à répétition et incontrôlés, et ce, sans aucune stimulation sexuelle ni désir.


63

C’est le pourcentage* de Françaises sexuellement actives qui affirment avoir déjà simulé l’orgasme avec leur amoureux(se) (Oui oui monsieur derrière Meg, vous ne rêvez pas, 63% !)


2

C’est le nombre d’hormones que notre corps secrète au moment de l’orgasme. L’ocytocine, souvent renommée « l’hormone du bonheur » et la prolactine permettent au corps d’atteindre cette sensation de profond plaisir et bien-être provoquée par l’orgasme.


5

C’est en pourcentage le (très très faible) nombre de femmes qui connaissent un orgasme lors de leur premier rapport sexuel !


20

C’est le temps moyen en seconde d’un orgasme féminin. Chez les hommes, cette moyenne se situe autour de 6 secondes seulement. Alors, c’est qui le sexe fort ?


3

C’est le nombre d’heures pendant lesquelles une Américaine a eu un orgasme en janvier 2014. Voyant que son excitation ne diminuait pas, cette dernière a fini par se faire hospitaliser, mais les causes de cet orgasme infiniment long n’ont jamais été élucidées.



7

C’est le pourcentage* de Françaises sexuellement actives qui n’ont jamais connu l’orgasme !


2

C’est le nombre d’orgasme chez la femme dont on a l’habitude de parler : l’orgasme clitoridien et l’orgasme vaginal. Néanmoins, l’existence de l’orgasme vaginal suscite le débat parmi le corps médical. Pour certains professionnels de santé, l’orgasme vaginal n’existerait pas puisqu’il proviendrait uniquement de la simulation du clitoris via la pénétration. Selon eux, il devrait donc être lui aussi qualifié d’orgasme clitoridien et non d’orgasme vaginal.




16

C’est le pourcentage** de femmes qui affirment connaître un orgasme à chaque rapport sexuel. Chez les hommes, ce chiffre s’élève à… 90% !



* Source : IFOP, Les Françaises et l’orgasme, décembre 2014
**Source : Les femmes, le sexe et l’amour, Philippe Brenot, éd. Les Arènes.

Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site