Alerte nouvelle tendance : des poils arc-en-ciels sous les aisselles

Le dyed pits, les aisselles colorées façon barbe à papa, c'est la nouvelle tendance beauté qui s'empare, doucement, des réseaux sociaux. On reste un peu perplexes...

Vraiment, on ne juge pas. On est tombées, comme beaucoup de monde récemment, sur cette nouvelle tendance : les poils des aisselles colorés. Pas décolorés. Mais des poils qui se parent de rouge, de violet, de vert, de bleu, de rose. Bref, des arc-en-ciels sous les aisselles. C’est le Huffington Post qui dévoile cette nouvelle mode et suscite déjà la curiosité. Le très sérieux Jezebel magazine annonce qu’il s’agit de la prochaine tendance beauté qui va s’imposer dans les prochaines années, à l’instar du tie and dye. En tout cas, sur les réseaux sociaux et les blogs, le “dyed pits” a déjà des adeptes. Une trentaine pour le moment. Elles montrent fièrement leurs poils assortis, souvent à la couleur de leurs cheveux.

Pour la blogueuse Destiny M, trendsetteuse en la matière explique que “le but ce n’est pas de remplacer une norme par une autre, mais juste de dire on est là, on existe, on peut faire ce qu’on veut de notre corps sans que ça ne gêne personne”. Elle ajoute : “Les femmes ont des poils aussi, c’est comme ça, le fait que cela soit jugé sale et pas esthétique, c’est juste n’importe quoi. Je suis d’origine hispanique et depuis que j’ai dix ans je passe un temps fou à m’épiler, au point que c’était devenu une obsession. Cet été j’ai décidé de faire un grand pied de nez à la société et d’arrêter de m’épiler les aisselles. Puis il y a deux mois je me suis dit ‘et si je poussais les choses encore plus loin ?’ et j’ai tout simplement coloré ces poils“… Pour certaines journalistes, notamment Metro UK, cette tendance tourne “le féminisme en ridicule” et considère que “ce n’est pas avec de la peroxyde que vous allez malmener la patriarchie”.

Bref, le débat est ouvert. On n’est pas sûre d’adhérer à la mouvance, mais on applaudit le courage de le faire.

Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site