Femmes objets et femmes serviables... le sexisme dans la pub ne s'arrange pas

Les époques changent mais les stéréotypes ont la vie dure, surtout dans la publicité qui surfe toujours sur le cliché de la femme faible et serviable.

Non non rien à changer. Les publicités utilisent toujours les same old clichés. Madame se dénude, Monsieur fait le fort. Madame ne sait pas conduire, elle fait le ménage et montre ses attributs pour faire vendre. Tout est n’importe quoi. En 2008, une résolution du Parlement européen soulignait que « la publicité véhiculant des stéréotypes de genre enferme les femmes et les hommes dans des rôles prédéfinis, artificiels et souvent dégradants, humiliants et abêtissants pour les deux sexes”. Et pourtant, cela continue. Les publicitaires trouvent ça toujours drôles et n’hésitent pas à forcer le trait pour susciter le buzz. Le bad buzz. Et à tout prix.

On a recensé quelques unes des publicités sexistes, ouvertement machistes qui nous ont révolté cette année. De Perrier et sa “longue” canette tendancieuse à Renault estimant (toujours) qu’une femme au volant est un danger” en passant Darty qui estime qu’on est toujours aussi nulle en électroménager.

Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site