Oui aux femmes mécanos et aux hommes puériculteurs

"Au travail, c'est le talent qui compte". La Fondation Egalité-Mixité et les ministères des Affaires sociales et de la Santé et des Droits des femmes viennent de lancer leur campagne nationale "Mixité des métiers" pour favoriser davantage la mixité dans le monde professionnel.

Cette semaine, la campagne pour la mixité des métiers, réalisée par la Fondation Egalité-Mixité, a été lancée. Diffusée pendant les six prochains mois, la vidéo a pour but de dénoncer les stéréotypes dans le milieu professionnel.

C’est lors d’un jour symbolique que la campagne nationale a été lancée : le 19 novembre, consacrée journée internationale de l’Homme par l’ONU, en 1999. Cette journée avait pour but, originellement, de promouvoir des “modèles de masculinité positifs” et en finir avec les discriminations que rencontrent les femmes, notamment au travail.

Si la législation pousse à faire évoluer les choses, les mentalités peinent encore à suivre. Cette vidéo montre des femmes exerçant des métiers “dits masculins” (chef d’orchestre ou de chantier, boucher) et des hommes dans des milieux “dits féminins”, tels que la puériculture. Son but : casser les stéréotypes. Et ce, surtout dans la tête des employeurs. Parce “qu’au travail, c’est le talent qui compte”.

Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site