Dur, dur d'être une fillette, puis une ado, puis une femme... Vous allez verser une larme !

Une réalisatrice s'est amusée à illustrer la vie d'une femme depuis son enfance jusqu'à sa retraite. C'est joli et un peu déprimant. Joli, si, on vous jure.

Jordy chantait “dur, dur d’être un bébé”. Nous, on a envie de dire “dur, dur d’être une femme”. Et si on le savait déjà plus ou moins, cette vidéo de Celia Bullwinkel confirme les faits. Dans son court-métrage baptisé “Sidewalk”, la réalisatrice-animatrice retrace la vie d’une femme. Toute. Sa. Vie. De petite fille enjouée, celle-ci se transforme en ado révoltée, en femme fatale, en maman puis grand-mère.

De son enfance à sa retraite, de l’innocence à la vieillesse. Rien n’est épargné, ni le passage difficile de l’enfance à l’adolescence, ni le regard des autres sur ce corps qui change, dont celui des hommes parfois trop insistants. Voir toute une vie défiler ainsi, en seulement quelques minutes, a quelque chose de beau et poignant à la fois… Car oui, la vie n’est clairement pas un long fleuve tranquille !

Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site