Pour nous, Teri Hatcher est une héroïne, une survivor !

Invitée à la tribune des Nations Unis, Teri Hatcher est revenue sur sa propre histoire pour dénoncer les violences faites aux femmes. L'actrice a fait preuve d'un courage remarquable. Bravo, Teri.

Mardi 25 novembre, à l’occasion de la journée internationale contre la violence faite aux femmes, Teri Hatcher était invitée à la tribune des Nations Unis, à New York. L’actrice, connue pour son rôle dans “Desperate Housewives”, a prononcé un discours glaçant mais émouvant. Surtout, elle revenait sur un drame de son enfance. A 7 ans, elle a été abusée sexuellement par son oncle et c’est à visage découvert, devant des personnalités politiques des quatre coins du monde qu’elle a voulu témoigner.

Elle raconte : “J’ai survécu à cette agression mais cela ne fait pas de moi une héroïne. Cela fait simplement de moi une femme sur trois. Je suis simplement l’une de ces femmes sur trois qui sont obligées d’accepter que la violence fasse partie de leur histoire. Je suis l’une de ces femmes sur trois qui, pour le restant de leur vie, combattront cette petite voix dans leur tête qui les culpabiliseront pour ces abus, une voix qui est à l’opposé de l’acceptation de soi et du bonheur. Il s’agit là d’une statistique qui doit changer. Je fais partie de ces femmes mais je me ferai entendre jusqu’à ce que ces chiffres changent, jusqu’à ce que les femmes qui ont été victimes se sentent moins seules et plus en sécurité pour trouver le courage de parler. Tant que la violence fera partie de la vie de ces femmes, le silence ne fera pas partie de la mienne.

On applaudit l’actrice pour ce discours courageux et pour ses mots.

Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site