Une journaliste saoudienne explose de rire face à un historien misogyne

Nadine al-Badeir, une journaliste saoudienne connue pour ses positions progressistes, n'a pas pu retenir son fou rire face à un historien misogyne. Ce dernier était interviewé sur Rotana TV au sujet des "raisons" pour lesquelles les femmes saoudiennes n'ont pas le droit de conduire.

Pourquoi les femmes saoudiennes n’ont-elles pas le droit de conduire ? C’est la question qu’a posée la journaliste saoudienne Nadine al-Badeir à l’historien Saleh al-Saadoon sur la chaîne Rotana TV. Selon l’historien, si les femmes n’ont pas le droit de conduire en Arabie Saoudite, c’est pour leur éviter de se faire violer. La journaliste lui demande alors : “Vous avez peur qu’une femme se fasse violer au bord de la route, mais vous n’avez pas peur qu’elle se fasse violer par son chauffeur ?”. Mais pour l’historien, la réponse coule de source : “la solution serait de faire venir des conductrices étrangères pour conduire nos femme en voiture“… Face au ridicule des arguments de l’historien, Nadine al-Badeir finit par exploser de rire. Et on la comprend !

Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site