Cindy Sander, le papillon de lumière est finalement sous les projecteurs !

Elle était la risée du web, elle est devenue la meneuse de revue de Wyld, le show berlinois de Thierry Mugler. Invitée dans le Supplément de Canal +, Cindy Sanders fait le point sur sa carrière et raconte comment elle a pris sa revanche.

Même si tu n’as jamais regardé la Nouvelle Star, tu sais forcément qui est Cindy Sanders. En 2008, elle débarque devant André Manoukian et ses mousquetaires avec ses ongles-griffes et sa choucroute peroxydée pour tenter sa chance. Manque de pot, elle passe pour la beauf de service et devient la risée du web. Moquée à chacune de ses apparitions, la jeune femme perd toute crédibilité aux yeux du monde du divertissement avec sa chanson “Papillon de lumière”. Elle s’enfonce alors dans le marécage de la honte.

Jusqu’en 2010. Le couturier Thierry Mugler devenu producteur de spectacle lui propose de devenir la soliste de sa revue rétro-futuriste : The Wyld. Pour ça, elle doit changer d’image, de physique, de voix. Elle perd 40 kilos, abandonne ses griffes, adopte une nouvelle coupe de cheveux. Un nouveau look pour une nouvelle vie. La voilà héroïne d’un cabaret d’une valeur de 10 millions d’euros qui cartonne Outre-Rhin…. Les contes de fée existent donc ? Et cette histoire, Cindy Sanders la raconte dans le Supplément de Canal +.

Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site