Le Lac des Cygnes sous toutes ses coutures : découvrez cinq versions alternatives !

Jusqu'au 9 avril, le Lac des Cygnes reprend sa place à l'Opéra de Paris. Chaque représentation du ballet dirigé par Benjamin Millepied, le nouveau directeur de l'institution affiche complet. Preuve que la fascination pour le Lac des Cygnes ne semble jamais faiblir. LFA vous propose des versions alternatives histoire de prouver que ce ballet s'adapte à tous les genres.

Le Lac des Cygnes s’est imposé comme l’un voire le ballet classique de référence. Un ballet qui fascine des générations de petites et grandes filles et qui a su s’adapter et évoluer aux époques grâce à des chorégraphes audacieux qui n’ont pas peur de toucher au sacré : Matthew Bourne en fera une lecture exclusivement masculine, Dada Masilo mélangera classique et danse africaine, Frederik “Benke” Rydman ira plus loin encore en créant une version “reloaded” du Lac des Cygnes, il remixe Tchaïkovski et raconte l’histoire au présent : les cygnes sont des prostituées, le méchant Rothbart, un mac vicieux et manipulateur… Le cinéma aussi s’intéresse à ce ballet mythique, Darren Aronofsky en fait un thriller psychologique et offrira à Natalie Portman, l’Oscar de la meilleure actrice en 2012.

La danseuse-cygne et le romantique torturé

Ballet composé en 1876 par Tchaïkovski, le Lac des Cygnes ne rencontrera le succès qu’en 1895. Trop mélancolique, trop fataliste l’histoire qu’il raconte, celle d’un amour impossible sur fond de malédiction, ne trouvait pas écho auprès du public. Jusqu’à ce que ce Marius Petipa lui donne ses lettres de noblesse. Il s’empare du ballet, met les femmes aux premiers plans et crée le mythe de la danseuse-cygne : si légère et majestueuse qu’elle semble voler comme un oiseau. Cent ans plus tard, Rudolf Noureev révolutionne une nouvelle fois le ballet, donnant un aspect encore plus dramatique au ballet, en apportant une touche masculine et virile en donnant plus d’importance au romantique et torturé Prince Siegfried qu’il incarnera à la perfection.


Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site