Viktoria Modesta : cette pin-up bionic est devenue notre héroïne

Amputée sous le genou à l'âge de 20 ans, Viktoria Modesta fait partie de ces femmes qui veulent faire changer le regard des autres sur l'handicap. Mannequin et modèle, elle cultive une image de femme bionic hyper glamour.

Si Lady GaGa ou Christina Aguilera s’amusent à jouer les popstars bionic. Il y a un quelque chose de gênant, parce que fake. Viktoria Modesta elle, en revanche, est une vraie popstar bionic. Belle, sensuelle, le regard pénétrant et de l’ambition. A 20 ans, elle a dû être amputée sous le genou à cause d’un problème à la jambe et depuis elle porte des prothèses. Mais au lieu de s’appitoyer sur son sort, elle a fait de son handicap, sa force. Mannequin depuis quelques années, elle chante désormais et elle montre qu’elle a tout d’une véritable Lady GaGa. Channel 4 a cru en elle et a même produit son clip “Prototype” où elle joue les pin-ups glam et sexy. Elle raconte : “J’ai toujours trouvé étrange de me penser “handicapée”, et c’est pour ça que j’ai cherché à faire évoluer les conceptions traditionelles, et à me créer une plateforme dans la culture mainstream, avec d’autres artistes, car j’ai toujours su que c’était là ma vraie place. L’époque des débats soporifiques sur l’éthique et le handicap est finie. Ce n’est qu’en provoquant des sentiments d’admiration, d’aspiration, de curiosité et d’envie qu’on pourra vraiment faire avancer les choses’. C’est de ce qu’il s’agit dans son clip : elle fait rêver les gamines, fantasmer les hommes qui n’hésitent pas à se faire tatouer son corps et sa jambe à pin-up. On vous conseille d’aller jusqu’au bout du clip, pour la magnifique chorégraphie.

Jacques Brel, Ne ma quitte pas
Ne me quitte pas
Du beau, du bon, du gratuit
Likez-nous sur facebook
ou on ferme le site